Our Services View All Services »

Actualités municipales

  • La réfection de l’Aéroport régional de Rouyn-Noranda : c’est parti!

    C’est aujourd’hui qu’avait lieu l’annonce officielle donnant le coup d’envoi au projet de mise à niveau des infrastructures de l’aérogare et des services connexes à l’Aéroport régional de Rouyn-Noranda. L’événement s’est tenu à l’aérogare en présence du ministre fédéral des Transports, l’honorable Marc Garneau, représentant le gouvernement du Canada, de M. Luc Blanchette, ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, et bien sûr, du maire de Rouyn-Noranda, M. Mario Provencher...
    En savoir plus...
  • Laval présente à la convention BIO à San Diego

    Laval présente à la convention BIO à San Diego Laval, le 5 juillet 2017 – La Ville de Laval, représentée par son Service du développement économique, était à nouveau présente à BIO (Biotechnology Innovation Organization), le plus important rendez-vous international de l’industrie des sciences de la vie. Plus de 16 000 personnes ont participé à l’événement, qui avait lieu du 19 au 22 juin dernier à San Diego, en Californie. La délégation québécoise, dirigée par Gaétan Barette, ministre de la Santé et des Services sociaux, était composée de 46 entreprises, organismes et centres de recherche ainsi que de partenaires du secteur des sciences de la vie. Laval était fort bien représentée avec huit entreprises et plus d’une vingtaine de personnes. Pendant le congrès, Jean-Marc Juteau, commissaire au Service du développement économique, a rencontré individuellement plus d’une vingtaine d’entreprises et organisations qui cherchaient à en connaître davantage sur la Cité de la Biotech et les atouts de Laval comme site d’implantation. « Comme troisième ville en importance au Québec et grâce à un bassin important d’entreprises de calibre mondial dans le secteur des sciences de la vie, Laval demeure une destination attrayante pour les entreprises désirant s’établir en Amérique du Nord. Le Congrès BIO est l’endroit tout indiqué pour faire valoir nos infrastructures, tout particulièrement La Cité de la Biotech », a mentionné le maire de Laval, Marc Demers. Le secteur des sciences de la vie à Laval emploie plus de 5 000 personnes et représente plus de 100 sociétés et organismes, en plus d’un incubateur, le Centre québécois d’innovation en biotechnologie (CQIB). La présence d’infrastructures universitaires est particulièrement importante. D’ailleurs, durant le Congrès BIO, l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) a annoncé un investissement de 12,7 M$ afin d’aménager de nouveaux laboratoires en résonnance magnétique nucléaire (RMN) afin de mieux desservir l’industrie biopharmaceutique. À propos du Service du développement économique de la Ville de Laval Le Service du développement économique de la Ville de Laval assure la promotion et le développement économique de Laval par la recherche de nouveaux investissements, l'accueil et le soutien des entreprises et des entrepreneurs afin de stimuler la croissance des emplois et des entreprises aux bénéfices durables des Lavallois. Plus de détails à www.lavaleconomique.com. Source : Claire Monteil, conseillère promotion et marketing Service du développement économique – Ville de Laval 450 978-6888, poste 5964, c.monteil@laval.ca
  • Développement du CentrOparc MONTONI choisi comme proposant retenu

    Développement du CentrOparc MONTONI choisi comme proposant retenu Mascouche, le mardi 4 juillet 2017 – Une étape importante pour le développement économique de la Ville de Mascouche vient d’être franchie alors que le conseil municipal a adopté ce soir, à l’occasion d’une séance extraordinaire, un accord de principe désignant le Groupe MONTONI comme « proposant retenu » afin de réaliser les phases I et II du développement du CentrOparc. Rappelons que la Ville de Mascouche avait entrepris un processus gré à gré de mise en vente et de recherche de développeurs le 17 février 2017. Trois proposants ont soumis différents projets de développements. Après analyse des propositions, c’est au Groupe MONTONI que la Ville de Mascouche a décidé de confier le déploiement des phases I et II du CentrOparc. Une proposition qui revêt un avantage majeur puisque ce sont plus de 1 550 000 pieds carrés que souhaite acquérir le proposant retenu, soit le double du scénario initial de développement établi par la Ville. Une transaction d’une valeur totale potentielle de 6 204 448 $. Vérification diligente de 90 jours Maintenant qu’a été convenu un accord de principe désignant le Groupe MONTONI « proposant retenu », ce dernier a 90 jours pour procéder à une vérification diligente et un examen des titres. Une procédure usuelle dans ce type de transaction qui permet entre autres aux parties de convenir des protocoles de développement et d’infrastructures. C’est à la fin seulement de cette période de vérification allouée au proposant retenu, que la transaction pourra être officiellement conclue. « Le Groupe MONTONI est un acteur connu et respecté dans le domaine du développement de parcs d’affaires et de bâtiments commerciaux et industriels dans le grand Montréal. Peu importe l’issue de la vérification diligente, je suis heureux que le potentiel et l’attrait de notre site aient rapidement été identifiés par des promoteurs. Cela me confirme que Mascouche est définitivement sur la bonne voie, soit celle du développement économique et de la prospérité. Un dynamisme qui nous permettra de réaliser des projets significatifs et attendus par les Mascouchoises et Mascouchois. » -Guillaume Tremblay, maire CentrOparc Le CentrOparc de Mascouche est situé au croisement des autoroutes 25 et 640, à deux pas de la gare de train de banlieue. Avec un potentiel de développement de 4 000 000 de pieds carrés, les terrains qui y seront aménagés offrent une vitrine de premier choix le long de l’autoroute 640. Tout près des grands centres urbains, le site est facile d’accès et ses voies de contournement permettent d’éviter les secteurs engorgés en heures de pointe. Source Francis Villeneuve, directeur Service des Communications Ville de Mascouche 450 474-4133, poste 2780 fvilleneuve@ville.mascouche.qc.ca
  • Des mesures pour développer le potentiel de l’aéroport

    Rivière-du-Loup, le 29 juin 2017 - La Ville de Rivière-du-Loup et la Corporation de l’aéroport de Rivière-du-Loup prennent une série de mesures visant à rendre l’espace aéroportuaire régional conforme aux normes et optimiser tout son potentiel de développement. D’abord, la Ville a accepté la soumission de la firme Gervais Dubé inc. de 37 410,22 $ taxes en sus, pour effectuer le déboisement des aires de dégagement en vue du Festival aérien, d’une part, mais aussi afin de se conformer aux normes et pratiques recommandées pour les aérodromes de Transports Canada (TP 312). Deux mandats confiés Puis, deux mandats sont confiés par la Corporation de l’aéroport afin de maximiser les lieux et assurer le développement du potentiel du site. En premier lieu, un mandat pour réaliser un plan d’aménagement optimal des terrains de l’aéroport est octroyé à OCTANT Aviation, pour une somme de 19 550 $ taxes en sus. Également, un mandat est confié à ADM Services afin d’effectuer une étude de préfaisabilité d’implantation industrielle, de manière à évaluer le potentiel de développement économique de l’aéroport de Rivière-du-Loup. La firme doit proposer différents scénarios de développement à court, moyen et long termes, afin de maximiser l’exploitation de l’aéroport. Ce contrat est d’une valeur de 17 500$ taxes en sus. Ces mesures s’inscrivent dans le volet Infrastructures de la stratégie de développement économique 2017-2022 de la Ville. Source: David Lemelin, directeur Service des communications 418 867-6706
  • Nouvelle aide financière pour stimuler l’entrepreneuriat dans l’agglomération de Longueuil

    Boucherville, mercredi 28 juin 2017 – C’est en compagnie d’une soixantaine d’entrepreneurs et de partenaires variés que Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) a officiellement lancé son appel de projets en entrepreneuriat. Destinée aux entreprises innovantes en démarrage et en essaimage, l’aide financière octroyée prend la forme de contribution non remboursable, jusqu’à concurrence de 20 000 $ par projet. Une somme de 150 000 $ est investie par DEL dans le présent appel de projets. L’objectif de ce nouvel outil financier est de soutenir, faciliter et accélérer le démarrage d’entreprises se situant dans les secteurs d’activités priorisés par l’agglomération de Longueuil. La date limite de dépôt des projets est le 25 août 2017, 12 h pm...
    En savoir plus...
  • La MRC de Thérèse-De Blainville en désaccord avec le projet de politique de financement de l’ARTM

    Ste-Thérèse, le 27 juin 2017 – Les sept villes de la MRC de Thérèse-De Blainville ont unanimement exprimé leur profond désaccord avec le projet de politique de financement de la nouvelle Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) tel que déposé par le comité de transition, rejoignant ainsi la position des villes de Laval et de Longueuil. La MRC déplore que le projet de politique se traduise par une hausse marquée des contributions des villes, sans qu’il y ait le moindre ajout de services de transport collectif pour la population. « Au bout du compte, les contribuables paieront davantage mais ne bénéficieront pas de nouveaux services. On augmente substantiellement la facture alors que l’offre en transport en commun ne bouge pas : c’est un non-sens», a souligné le préfet de la MRC, Paul Larocque. Certaines villes de la MRC verront leur facture augmenter en 2018 de 7%, 8,5% et même jusqu’à 11% par rapport à 2017, et cela malgré les mesures temporaires d’atténuation mises en place par le gouvernement. «Dans 3 ans, ces mesures n’existeront plus et on est en droit de s’inquiéter de l’impact pour les contribuables», a ajouté le préfet. Avec la politique proposée, les villes de la MRC assumeront dans 3 ans une facture supplémentaire de 1,5 M$, soit 12% de plus en 3 ans, un rythme bien supérieur à une croissance normale des coûts prévus pour cette période. La MRC souligne aussi le fait que les usagers de la couronne nord paient déjà plus cher leur titre de transport lorsqu’ils se dirigent vers la ville centre. La MRC de Thérèse-De Blainville demande à l’ARTM de revoir ce projet de politique et de revenir à l’entente conclue en 2010 au sein de la Communauté métropolitaine de Montréal, quant au cadre financier pour le transport collectif. «Il s’agissait d’une entente équitable et satisfaisante pour tous, en respect du principe de l’utilisateur – payeur », de conclure Paul Larocque. Source: Kamal El-Batal, Directeur général et Secrétaire trésorier MRC de Thérèse-De Blainville 450 621-5546
  • Stratégie de développement économique Un plan cohérent et concret qui répond aux besoins réels de la communauté

    Rivière-du-Loup, le 26 juin 2017 - La Ville de Rivière-du-Loup a présenté la stratégie de développement économique 2017-2022, fruit d’un important travail de concertation réalisé au cours des derniers mois. « Nous avons adopté une approche terrain dans le but ultime d’avoir une stratégie de développement économique très concrète qui répond aux besoins réels, actuels et futurs, des gens d’affaires et de l’ensemble de la communauté et qui va ainsi permettre à notre ville de poursuivre sa croissance », explique le maire Gaétan Gamache. Ainsi, au cours de l’exercice de planification stratégique, les opinions et commentaires de plus de 125 personnes ont été recueillis. Ce travail de réflexion a permis d’identifier des défis importants à relever pour poursuivre sur notre lancée, que ce soit au chapitre technologique, de la main-d’œuvre, des infrastructures, du soutien aux entreprises et des services de la Ville. « Chaque enjeu est relié à une orientation, puis des objectifs. Ces derniers sont ensuite associés à des actions concrètes, détaillées dans un plan d’action collé à la réalité sur le terrain, revu annuellement, pour lesquelles de nombreuses organisations sont interpelées soit comme responsables ou comme partenaires potentiels pour assurer la concrétisation de ce plan », explique Denis Goulet, directeur du Service du développement économique. Enfin, le maire Gamache souhaite « que tous les citoyens, entrepreneurs, dirigeants d’institutions, intervenants du milieu économique, se serrent les coudes et fassent front commun pour que l’on puisse mettre en œuvre cette stratégie de développement économique, car le développement économique c’est l’affaire de tous. Du côté de la Ville, nous ferons également notre part en continuant de nous améliorer sans cesse afin de contribuer à notre façon à la réussite entrepreneuriale de notre milieu et au bien-être de l’ensemble de notre collectivité ». Source : David Lemelin, directeur Service des communications 418 867-6706
  • Le nouveau site Web de la Ville de Mascouche maintenant en ligne : un outil convivial et efficace, votre outil!

    Mascouche, mercredi 21 juin 2017 – La Ville de Mascouche est heureuse d’annoncer que son nouveau site web est maintenant en ligne. Un outil revampé : votre outil. Le nouveau site a été conçu en vue de simplifier la vie aux citoyens mascouchois. Il offre une navigation facile et conviviale en plus de présenter des informations utiles, complètes et claires. La volonté est également d’offrir un site navigable sur mobile, considérant que 35% des utilisateurs le consultent via leur cellulaire. « Après la refonte du bulletin municipal en 2016, je suis fier de dévoiler aujourd’hui votre nouveau site Web. Plus intuitif et résolument actuel, il permettra de faciliter les relations entre l’administration municipale et les citoyens. Mascouche est une ville dynamique qui évolue vers plus d’interactivité, plus de mobilité, plus de transparence et plus de consultation citoyenne. Le nouveau site Web a été pensé dans cette optique », souligne le maire, Guillaume Tremblay. Une refonte collaborative et inclusive Dans le souci de répondre aux besoins réels des citoyens, ceux-ci ont fait partie intégrale du processus de refonte. Un sondage en ligne a été réalisé et des citoyens ont pris part à des tests d’utilisation aux différentes étapes de réalisation du projet. Cette démarche a également été effectuée en collaboration avec les employés de la Ville, les élus et les membres du Comité consultatif sur les communications et les services aux citoyens. De nouveaux services en ligne Avec ce site, de nouveaux services en ligne sont disponibles : cartes interactives, formulaires Web, calendrier d’événements bonifié et moteur de recherche plus performant. D’autres nouveautés seront également offertes au cours des prochaines semaines, notamment les demandes de permis et le paiement des contraventions en ligne. ville.mascouche.qc.ca Source Isabelle Gagné, conseillère Service des Communications Ville de Mascouche 450 474-4133, poste 2790 igagne@ville.mascouche.qc.ca
    En savoir plus...
  • Châteauguay: urbaine, entreprenante, verte

    Mardi, 20 juin, 2017 La Ville de Châteauguay a présenté aujourd’hui à la communauté d’affaires de la région plusieurs initiatives qu’elle a entreprises afin de stimuler l’économie sur son territoire. En effet, dans le cadre d’un dîner-rencontre s’étant tenu sous un chapiteau à l’hôtel de ville, la mairesse Nathalie Simon a fait état de plusieurs actions venant favoriser le développement économique, lesquelles s’articulent toutes selon le nouveau discours de la Ville qui se positionne maintenant sur le plan économique comme « Urbaine, entreprenante et verte ». Cette nouvelle approche, un meilleur accompagnement des entreprises dans leurs projets, des actions de prospection d’entreprises, une campagne de promotion de l’achat local, une démarche de revitalisation pour le Vieux-Châteauguay, un investissement majeur pour reconstruire le boulevard Industriel et des programmes d’incitatifs financiers figurent parmi les actions concrètes mises en place. La présentation est disponible ci-dessous...
    En savoir plus...
  • Événement RéseauTIC : 45 représentants d’entreprises découvrent d’innovantes technologies

    Boucherville, mercredi 21 juin 2017 – Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) orchestrait, hier, RéseauTIC, un événement de maillage axé sur la démonstration de technologies de pointe améliorant la performance des entreprises des technologies de l’information et des communications (TIC) du territoire. Pour une croissance de la performance Solutions infonuagiques, fureteur Web 3D, puissant langage Web compilateur et solution d’infrastructure faisaient partie des technologies présentées aux entrepreneurs. Issues en grande partie d’entreprises de l’agglomération de Longueuil, ces solutions innovantes optimisent la compétitivité et la performance des entreprises du territoire : « En valorisant le savoir unique des entreprises de l'agglomération de Longueuil, nous contribuons concrètement à créer des opportunités de maillages et des partenariats stratégiques, tant de retombées bénéfiques à la fois pour nos entreprises, mais également pour notre territoire », explique Julie Ethier, directrice générale de DEL. Précisons que l’agglomération de Longueuil comporte plus de 200 entreprises du secteur des TIC et que DEL est parvenu à attirer, il y a quelques semaines, SherWeb, un chef de file mondial spécialisé dans les solutions infonuagiques. À propos de DEL Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) est un organisme sans but lucratif offrant ses services à l’ensemble des villes de l’agglomération de Longueuil. Il a pour mission de propulser les entreprises de l’agglomération de Longueuil vers le succès, en leur offrant un accompagnement d'affaires spécialisé, et favoriser l'attraction d'investissement pour ainsi générer des impacts économiques et sociaux significatifs sur le territoire. Pour plus d’information : www.delagglo.ca/fr/ Source : Catherine Beaudin Coordonnatrice des communications et des relations publiques 450 645-1208 catherine.beaudin@delagglo.ca
    En savoir plus...
  • Crise sur le bois d’œuvre Les droits antidumping inquiètent le maire Marc Asselin

    Crise sur le bois d’œuvre Les droits antidumping inquiètent le maire Marc Asselin Alma, le 16 juin 2017 – De passage à Roberval aujourd’hui à l’occasion d’une réunion du Comité sur la forêt de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), le maire de la Ville d’Alma monsieur Marc Asselin, a rencontré des entreprises forestières et membres du Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ) – dont Chantiers Chibougamau, Produits forestiers Résolu et Arbec – pour connaître les répercussions directes et indirectes des droits compensateurs pour l’industrie et faire état des mesures mises en place pour minimiser les impacts sur la production et les travailleurs. Monsieur Asselin a également profité de cette rencontre pour réitérer ses vives inquiétudes quant aux impacts du conflit sur le bois d’œuvre pour les travailleurs et les familles almatoises. La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean retient en effet son souffle, à quelques jours de l’annonce, par le département du Commerce des États-Unis, des droits antidumping qui seront imposés sur le bois d’œuvre québécois et canadien exporté aux États-Unis. Rappelons que ceux-ci pourraient être de l’ordre de 5 % à 10 % et s’ajouteront aux droits compensateurs rétroactifs de 20 % imposés depuis le 1er mai. « Les droits antidumping, combinés aux droits compensateurs, généreront des impacts considérables pour l’économie de (région). La crise connaît une impasse majeure et il est primordial de parvenir à une entente négociée pour éviter que les régions forestières des deux côtés de la frontière franchissent un point de non-retour. C’est d’ailleurs ce qu’a convenu récemment l’UMQ avec la U.S. Lumber Coalition », a déclaré Monsieur Asselin Rappelons que le Comité sur la forêt de l’UMQ, créé en 2015, est composé d’une vingtaine d’élues et élus des principales régions forestières du Québec. Pour information : Audrey-Claude Gaudreault Conseillère en communication, Ville d’Alma Tel. (418) 669-5001 poste 5010 Cell. (418) 720-1095 audrey-claude.gaudreault@ville.alma.qc.ca
  • DEL investit dans la croissance d’Axiome Groupe Conseil

    Boucherville, le 1er juin 2017 – Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) a consenti un prêt de 200 000 $ à Axiome Groupe Conseil afin de supporter l’entreprise dans le déploiement d’une plate-forme Web de gestion de la santé et de la sécurité au travail, destinée à la grande entreprise de transformation (mines, aciéries, transport). La somme octroyée contribuera à la mise en marché du logiciel, pour une distribution à l’échelle mondiale, et à supporter les besoins de fonds de roulement de l’organisation...
    En savoir plus...
  • Centre de maintenance et de révision d’aéronefs à Saint-Hubert : DEL se réjouit de l’appui financier du gouvernement du Québec

    Boucherville, le mardi 13 juin 2017 – Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) salue la décision du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) d’octroyer une subvention de 100 000 $ à Pro-Maintenance Aviation (PMA), coopérative de travailleurs formée d’ex-employés d’AVEOS. Cette somme s’additionne au soutien financier de 60 000 $ consenti par DEL, permettant de réaliser une étude de faisabilité visant à implanter un centre de maintenance d’aéronefs à l’aéroport de Saint-Hubert...
    En savoir plus...
  • « De Mont-Joli vers le soleil... Bienvenue à Sunwing ! »

    « De Mont-Joli vers le soleil... Bienvenue à Sunwing ! » Danielle Doyer, mairesse de Mont-Joli Le 14 juin 2017 – C’est en ces termes que la mairesse de Mont-Joli, Danielle Doyer, a salué l’arrivée de l’entreprise Vacances Sunwing, soulignant au passage que le plan d’affaires de la Ville, en matière de transport et de développement commercial, connait actuellement des progrès importants...
    En savoir plus...
  • Martin Damphousse mise sur la vitalité économique de Varennes pour sa vision d’avenir

    Près de 300 personnes ont répondu à l’invitation du maire de Varennes, Martin Damphousse, qui dressait mercredi dernier le portrait de la vitalité économique de Varennes. L’événement qui se tenait au Pavillon des arts de la scène du Collège Saint-Paul a su rassembler nombreux citoyens, gens d’affaires, représentants d’organismes, députés ainsi plusieurs maires et mairesses...
    En savoir plus...
  • Surplus consolidé de 8,4 M$ pour Varennes

    Varennes, le 16 mai 2017 – Au terme de son exercice financier consolidé 2016, la Ville dégage un surplus budgétaire de 8,4 M$ répartis comme suit : 8 089 623 $ pour la Ville et 404 157 $ pour les organismes consolidés. Cet excédent s’explique, entre autres, par des revenus réels plus élevés que le budget, soit des ventes de terrains industriels et des droits de mutations immobilières. Un part du surplus de la Ville provient de remboursements d’excédents financiers provenant d’organismes régionaux, soit, la Municipalité régionale de comté (MRC) de Marguerite-D’Youville, la Régie intermunicipale de l’eau potable (RIEP) ainsi que du Conseil intermunicipal de transport (CIT) Sorel-Varennes. « Avec ce surplus, le conseil municipal possède une marge de manœuvre pour réaliser plusieurs projets pour accroître la qualité des services aux citoyens », conclut le maire Martin Damphousse...
    En savoir plus...
  • UN SURPLUS DE 2,6 M$ POUR LES ÉTATS FINANCIERS DE L’ANNÉE 2016

    UN SURPLUS DE 2,6 M$ POUR LES ÉTATS FINANCIERS DE L’ANNÉE 2016 Baie-Comeau, le 15 mai 2017. – Produits par la direction des finances de la Ville de Baie-Comeau et vérifiés par la firme Jacques Dubé CPA inc., les états financiers au 31 décembre 2016 déposés auprès des élus municipaux, lors de la séance du conseil tenue le 15 mai 2017, font état d’un surplus de 2 644 368 $ pour l’administration municipale. Au 31 décembre 2016, le surplus cumulé de la Municipalité était donc de 7 859 038 $. « Bien que ce montant représente une marge de manœuvre appréciable, il faut le mettre en perspective. Déjà, pour l’année 2017, nous avons prévu utiliser 2 764 320 $ de ce surplus cumulé pour combler les pertes de revenus des dernières années, un montant de 230 000 $ pour combler le manque à gagner des opérations de déneigement ainsi que 66 712 $ pour terminer les travaux de réfection du centre Henri- Desjardins. En date d’aujourd’hui, le surplus cumulé s’élève donc réellement à 4 798 006 $ », a déclaré monsieur Martel. Revenus et dépenses En 2016, les revenus totaux de la Ville de Baie-Comeau, soit la somme des revenus de fonctionnement (66 396 038 $) et d’investissement (10 987 180 $), se sont établis à 77 383 218 $. Les dépenses totales, soit la somme des dépenses de fonctionnement (55 602 859 $) et de l’amortissement (6 118 577$), représentent 61 721 436 $. Le surplus de 2 644 368 $ est calculé à partir des revenus moins les dépenses totales en plus de considérer les conciliations à des fins fiscales (13 017 414 $). À titre comparatif, les revenus de fonctionnement réels ont été de 66 396 038 $, alors que les prévisions de début d’année avaient été fixées à 63 900 340 $, soit une hausse de 2,5 M$. Du côté des dépenses de fonctionnement, avant amortissement, elles ont été de 55 602 859 $ alors que les prévisions budgétaires étaient de 56 661 700 $, ce qui correspond à une baisse de 1,05 M$. Dette Au 31 décembre 2016, soulignons que la dette à long terme était de 107 332 082 $, soit 7,3 M$ de moins qu’au 31 décembre 2015. En ce qui concerne la dette à long terme à la charge des citoyens, elle s’élève à 72 895 256 $, alors qu’elle correspondait à 76 662 704 $ un an plus tôt, en baisse de 3,8 M$. Source : Mathieu Pineault, coordonnateur Division des communications et du service à la clientèle 418 296-8195
    En savoir plus...
  • États financiers 2016 : Châteauguay affiche un surplus de 1,65 M$

    Châteauguay, le 16 mai 2016 – Grâce à un contrôle budgétaire serré, la Ville de Châteauguay est heureuse d'annoncer qu'elle est parvenue à dégager un surplus de 1,65 M$ pour l’exercice se terminant le 31 décembre 2016, résultat de la prudence et de la rigueur dont a fait preuve l’administration municipale. « Nous sommes très satisfaits de ces résultats. Nous avons réussi à dégager un surplus considérable malgré un budget serré. Ce sont les efforts concertés des élus et de l’administration municipale qui ont porté fruit. », affirme Nathalie Simon, mairesse de Châteauguay. Ces surplus, essentiels pour assurer une saine gestion financière et pallier les imprévus, s'expliquent entre autres par une réduction des coûts relatifs aux avantages sociaux futurs (cotisations employeur au régime de retraite, régime d’assurance des retraités), une bonne performance en matière de santé et sécurité au travail et l’amélioration de procédés entraînant des économies en matière d’hygiène du milieu. « Nous maintenons le cap et continuons à faire preuve de vigilance. Nous poursuivons nos investissements dans nos infrastructures, notamment en ce qui a trait aux améliorations à notre réseau routier et à nos parcs, et nous continuons de mettre tout en œuvre pour attirer de nouveaux résidents ainsi que de nouvelles entreprises dans le parc industriel. » En 2016, la Ville a investi tout près de 24 M$, dont environ 8 M$ en réfection de rues et de conduites d’aqueduc, et plus de 9,5 M$ dans ses équipements en traitement de l’eau potable et des eaux usées. La Ville de Châteauguay continue donc de concentrer ses efforts sur son redéveloppement. Elle souhaite accueillir de nouveaux développements résidentiels, commerciaux et industriels tout en poursuivant la mise à niveau de ses infrastructures. L’amélioration de ses services aux citoyens, tout en respectant leur capacité de payer, demeure également une priorité. Ces dernières années, Châteauguay a posé des gestes responsables afin de limiter la dette, entre autres en mettant en place une stratégie de réduction de la dette, qui vise à diminuer celle-ci et à mieux prévoir les impacts à moyen et à long termes sur la fiscalité des années futures. La dette totale, soit celle qui est propre à la Ville, ajoutée à la part du gouvernement du Québec et à celle dévolue aux résidents de certains secteurs, s’élève en date du 31 décembre 2016 à 130,7 M$, en diminution de près de 1M$ par rapport à 2015. Rappelons que cette dette se traduit en actifs pour la municipalité et ses citoyens, que ce soit le centre multisport, la bibliothèque, le garage municipal, l’île Saint-Bernard, les usines de production de l’eau potable et d’assainissement des eaux usées ainsi que le réseau de rues, d’aqueducs, d’égouts et de parcs. Il est possible de consulter le rapport financier pour l’exercice se terminant le 31 décembre 2016 dans son intégralité au www.ville.chateauguay.qc.ca/rapport-financier-consolide-2016.
    En savoir plus...
  • Investissements de 300 000 $ dans la région de la Côte-Nord

    Programme d’aide à la stratégie des croisières Investissements de 300 000 $ dans la région de la Côte-Nord Baie-Comeau, le 11 mai 2017. – Afin de soutenir le développement de l’offre touristique québécoise et le rehaussement de l’attractivité de l’escale Baie-Comeau, le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 99 990 $ à Croisières Baie-Comeau pour son projet d’acquisition d’infrastructures, représentant des investissements de 300 000 $. C’est ce qu’a confirmé le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Pierre Arcand, au nom de la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie, Mme Julie Boulet. Cette aide financière est allouée dans le cadre du Programme d’aide à la stratégie des croisières du ministère du Tourisme. Citations : « Ce projet démontre la détermination des gens de la région à tout mettre en œuvre pour rehausser l’attractivité du pôle Baie-Comeau afin d’attirer toujours plus de croisiéristes sur la Côte-Nord et leur faire découvrir toutes les beautés que recèle cette région. Je salue le travail des acteurs du milieu qui, de manière concertée, ont mis sur pied ce projet structurant qui permettra à l’escale Baie-Comeau d’accueillir les croisiéristes de la meilleure façon qui soit, en plus de mettre en valeur l’offre touristique et les attraits de la région et de ses environs. » Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord « On le sait, le fleuve Saint-Laurent représente, à lui seul, un atout majeur pour le Québec. Il offre aux visiteurs d’ici et d’ailleurs de formidables circuits de découvertes touristiques, en plus de magnifiques points de vue à partir de ses rives. À titre d’exemple, je pense, entre autres, au point d’observation terrestre des baleines de l’anse Saint-Pancrace et au Carrefour maritime. Je suis convaincue que ces nouvelles acquisitions bonifieront l’expérience touristique des croisiéristes et sauront satisfaire les exigences des lignes de croisières ainsi qu’aux voyagistes soucieux de répondre aux attentes souvent élevées de cette clientèle. » Julie Boulet, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie Ministère du Tourisme Québec Bureau 400 900, boul. René-Lévesque Est Québec (Québec) G1R 2B5 Téléphone : 418 643-5959 Télécopieur : 418 646-8723 www.tourisme.gouv.qc.ca Montréal Bureau 400 1255, rue Peel Montréal (Québec) H3B 4V4 Téléphone : 514 873-7977 Télécopieur : 514 864-3838 www.QuebecOriginal.com Faits saillants Croisières Baie-Comeau est un organisme à but non lucratif créé en 2006 qui assure la mise en œuvre et la coordination de l’escale Baie-Comeau. L’organisme doit également développer le réseau d’entreprises liées à l’industrie des croisières et mettre en œuvre la politique d’accueil provinciale de l’Association des croisières du Saint-Laurent (ACSL). Le projet permet : - de rehausser la qualité de l’accueil et les services offerts aux croisiéristes; - de soutenir la mise à niveau des infrastructures portuaires de l’escale Baie-Comeau; - d’améliorer et de soutenir le développement d’immobilisations et d’aménagements requis pour mettre en valeur des sites, des attraits, des équipements et des infrastructures touristiques à l’intention des croisiéristes. Sources : Patrick Soucy Attaché de presse Cabinet de la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie 418 528-8063 Véronique Normandin Attachée de presse Cabinet du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord 418 643-7293 Information : Jean-Pierre D’Auteuil Responsable des relations médias Direction des communications Ministère du Tourisme 418 691-5698, poste 4868 418 559-0710 (cellulaire)
  • Guillaume Tremblay élu au comité exécutif de l’UMQ

    Mascouche, le 4 mai 2017 — À l’occasion des 96es assises annuelles de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), qui se déroulent à Montréal aujourd’hui et demain, le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, a été élu par ses pairs au comité exécutif de l’UMQ pour un mandat d’une durée d’un an. Le comité exécutif exerce un rôle décisionnel important quant à l’adoption des dossiers de l’UMQ. « Ce nouveau rôle, jumelé aux autres fonctions que j’occupe, me permettra une fois de plus de faire rayonner Mascouche, mais aussi d’influencer directement les orientations du monde municipal et les enjeux tels que la reconnaissance des municipalités comme gouvernement de proximité, le financement des infrastructures et le développement économique des régions », souligne le maire. En plus de ces nouvelles fonctions au sein du comité exécutif, rappelons que Guillaume Tremblay siège également au conseil d’administration du Caucus des municipalités de la métropole – couronne nord et au conseil de la Communauté métropolitaine de Montréal, en plus d’être membre du comité sur la gouvernance et du comité sur le transport de pétrole par oléoduc de l’UMQ. À cela s’ajoute son rôle de préfet de la MRC Les Moulins. Source Isabelle Gagné, conseillère Service des Communications Ville de Mascouche 450 474-4133, poste 2790 igagne@ville.mascouche.qc.ca
  • Varennes encaisse 2,7 M$ de revenus suite à la vente de terrains industriels dans la zone industrialo-portuaire

    Varennes, le 1er mai 2017 – Le conseil municipal est fier d’annoncer une première transaction importante en matière de développement économique dans le secteur de la zone industralo- portuaire (anciens terrains de Pétromont). En effet, la Ville confirme la vente de quatre terrains à Investissements Innoval, le plus important développeur à Varennes depuis les sept dernières années. D’une superficie totale de 1,6 millions de pieds carrés, cette vente représente des revenus de l’ordre de 2,7 M $ pour la Ville. « Notre travail pour redévelopper l’ancienne zone pétrochimique est débuté. Nous allons stimuler l’activité économique de Varennes en reprenant ici le modèle de développement du Novoparc. Plusieurs projets vont générer d’autres investissements majeurs dans le futur, ce qui permettra la création d’emplois et le maintien du compte de taxe des Varennois à un bas niveau », affirme le maire Martin Damphousse. Implanté depuis cinq ans à Varennes, Investissements Innoval est déjà propriétaire de nombreux terrains et bâtiments abritant des industries et commerces dont la venue a stimulé l’économie et la création de centaines d’emplois. Photo jointe : À l’avant : Sylvain Renaud et Éric Drapeau, représentants Investissements Innoval inc.; Martin Damphousse, maire de Varennes; Miriam Gagnier, notaire Bernard et Brassard. À l’arrière : Guillaume Marchand, chef de division développement économique, Sébastien Roy, directeur général et Marc Giard, directeur Services juridiques et greffe, Ville de Varennes. Source : Service des communications 450 652-9888 communication@ville.varennes.qc.ca
  • OSE LAVAL : un événement festif qui célèbre les entrepreneurs

    Invitation OSE LAVAL : un événement festif qui célèbre les entrepreneurs Laval, le 1er mai 2017 — Les médias sont conviés à l’événement OSE Laval, une soirée festive célébrant l’entrepreneuriat lavallois et qui met en valeur la relève entrepreneuriale. Cette soirée se fera en présence du maire de Laval, Marc Demers, et animé par Hugo Dubé, acteur et conférencier. La programmation de la 2e édition d’OSE Laval sera riche en activités qui encouragent l’entrepreneuriat, l’innovation et la créativité. D’ailleurs, nous pourrons compter sur la présence de Juliette Brun, chocolatière et fondatrice de Juliette & Chocolat, qui donnera une conférence. Les participants auront également la chance de discuter avec des mentors expérimentés en rencontre privée, de visiter des kiosques du Salon des nouveaux entrepreneurs, de participer à des ateliers de formation et de vivre des expériences interactives tout en s’enrichissant du vécu d’entrepreneurs à succès. De plus, au cours de cette soirée, les lauréats régionaux de la 19e édition du Défi OSEntreprendre seront couronnés. Quoi : Événement OSE Laval Quand : Jeudi 4 mai 2017 de 17 h à 22 h Où : Embassy Plaza 1003, boulevard Curé-Labelle, Laval (Québec) H7V 2V6 Source : Annie Henderson Conseillère promotion et marketing Service du développement économique de la Ville de Laval 450 978-6888 p. 6994 a.henderson@laval.ca SERVICE DES COMMUNICATIONS ET DU MARKETING 480, boulevard Armand-Frappier, C. P. 422, succursale Saint-Martin, Laval (Québec) H7V 3Z4 311 ou 450 978-8000 • www.laval.ca www.facebook.com/villedelavalpageofficielle — www.twitter.com/@laval311
  • Rivière-du-Loup, une cité régionale au cœur du développement du Bas-Saint-Laurent

    Rivière-du-Loup, le 1er mai 2017 – Dans le cadre d’une campagne initiée par le Caucus des cités régionales de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la Ville de Rivière-du-Loup est fière de joindre sa voix aux 26 autres cités régionales québécoises pour affirmer haut et fort son apport incontournable à la vitalité économique de la région du Bas-Saint-Laurent et de l’ensemble du Québec. « Par son poids démographique, économique et social de même que son emplacement géographique, Rivière-du-Loup contribue de façon importante non seulement à la prospérité de notre communauté, mais aussi à celle de toute la population de la région du Bas-Saint-Laurent et de la MRC de Rivière-du-Loup. Nous sommes en effet un véritable carrefour et offrons un environnement propice à l’investissement et à la création de richesse. Par ailleurs, notre large éventail d’infrastructures et de services permet d’améliorer la qualité de vie des citoyennes et des citoyens et ce, bien au-delà de notre territoire. À ce titre, il s’avère essentiel que notre rôle soit davantage reconnu et valorisé, à l’instar de celui de l’ensemble des cités régionales québécoises », déclare M. Gaétan Gamache, maire de la Ville de Rivière-du-Loup. Parmi ces infrastructures, commerces et services qui desservent l’ensemble de la région, mentionnons entre autres le Centre hospitalier régional, le Cégep, l’antenne universitaire, le centre-ville séduisant et animé, la piscine, les arénas, l’aéroport, le traversier, le réseau hôtelier et les centres de congrès, Transport Vas-Y, le parc industriel et différents médias, sans oublier les nombreux services professionnels, service aux entreprises et institutions financières. Rivière-du-Loup est à la fois un centre commercial et le cœur des produits d’appel en tourisme dans la région. La grande diversité des PME, la synergie des organismes publics et l’effet de débordement des emplois vont bien au-delà des limites de la ville et même de l’agglomération dont la ville est le pôle. Les citoyennes et citoyens souhaitant en apprendre davantage sur les cités régionales québécoises et leur rôle-clé peuvent visionner une capsule vidéo et consulter un dépliant d’information, tous deux disponibles sur le site Web de la Ville. Un dossier d’information sera aussi publié ce 3 mai dans les hebdomadaires des 27 cités régionales, donc l’InfoDimanche pour notre région. Projet OPTILAB : des impacts sur l’occupation et la vitalité des régions Le maire de Rivière-du-Loup profite du lancement de cette campagne pour réitérer ses vives inquiétudes quant au déploiement du projet de réorganisation des laboratoires de biologie médicale OPTILAB, enclenché le 1er avril dernier. Pour M. Gamache, cette réforme ne contribuera qu’à centraliser les services au détriment de la vitalité des régions, particulièrement en périphérie. Le maire entend d’ailleurs amener le sujet à l’ordre du jour des rencontres que tiendra le caucus avec le gouvernement et les députés des différents partis politiques à l’Assemblée nationale, au cours des prochaines semaines. Les 27 cités régionales et leur contribution économique en quelques chiffres • 954 000 habitants, soit 12 % de toute la population québécoise; • 11 % des emplois au Québec, dont plus de 16 % des emplois dans le secteur manufacturier; • 17 % de la valeur foncière industrielle pour l’ensemble du territoire; • 31 % des investissements manufacturiers au Québec entre 2011 et 2015; • 2/3 de l’activité économique de leur MRC; • 94 % des investissements manufacturiers au sein de leur MRC; • Une densité d’infrastructures et de services plus de 10 fois supérieure à celle de leur périphérie et plus de 5 fois la moyenne de toutes les municipalités québécoises. Pour plus d’informations, visitez le umq.qc.ca/cites-regionales. Source : Karine Plourde conseillère Service des communications 418 867-6611
  • Le maire de Baie-Comeau satisfait du plan d’aide fédéral pour l’industrie du bois d’œuvre

    Baie-Comeau, le 2 juin 2017. – Le maire de Baie-Comeau, Claude Martel, se réjouit du plan d’aide fédéral de près de 900 millions $ sur trois ans à l’industrie forestière, annoncé hier par le gouvernement fédéral. M. Martel est particulièrement satisfait de l’aide directe de plus de 600 millions $ annoncée pour le secteur forestier sous forme de prêts et de garanties de prêts. Il perçoit également favorablement les sommes allouées à l’innovation et à la diversification commerciale, ainsi qu’au soutien pour les travailleurs des régions affectées. « Même si nous souhaitons toujours une entente permanente entre le Canada et les États-Unis sur le bois d’œuvre, les entreprises forestières ont maintenant l’heure juste des différents paliers de gouvernement pour bâtir leur plan de match. En ce qui concerne Baie-Comeau, j’ose espérer que cette aide d’Ottawa permettra à Produits forestiers Résolu de maintenir la papetière de Baie-Comeau et la scierie des Outardes en opération », a affirmé Claude Martel. Source : Mathieu Pineault, coordonnateur Division des communications et du service à la clientèle 418 296-8195
  • Ville de Laval - La Ville annonce une subvention de 360 000 $ au CQIB pour 2017 et 2018

    La Ville annonce une subvention de 360 000 $ au CQIB pour 2017 et 2018 Laval, le 8 juin 2017 – La Ville de Laval est heureuse d’annoncer le versement d’une contribution financière de 360 000 $ au Centre québécois d’innovation en biotechnologie (CQIB) pour 2017 et 2018. Cette aide permettra de soutenir la croissance du CQIB et pour Laval, de poursuivre ses efforts afin d’assurer son leadership dans le secteur des sciences de la vie et des technologies de la santé. « Nous sommes très fiers des résultats du CQIB depuis son lancement il y a une vingtaine d’années. Cet incubateur fondé par l’INRS et la Ville de Laval est sans contredit une réussite. Son bilan est considérable, soit une cinquantaine d’entreprises incubées, dans un environnement corporatif des plus propices. En ce moment, une dizaine d’entreprises profitent de laboratoires de qualité et d’équipements communs sophistiqués. La relève est au rendez-vous », a souligné le maire de Laval, Marc Demers. Au cours des six derniers mois, le CQIB a accueilli trois nouvelles entreprises : Ilkos Thérapeutiques, une société chargée de mettre au point un composé utilisé pour traiter l’ulcère veineux; Glycovax qui œuvre dans les nanotechnologies appliquées au traitement du cancer et autres maladies; et Smart Medicine, une organisation manufacturière contractuelle (CMO) dans l’industrie des cosméceutiques. Ces trois entreprises s’ajoutent aux sept qui poursuivent leur développement. À propos du Service du développement économique de la Ville de Laval Le Service du développement économique de la Ville de Laval assure la promotion et le développement économique de Laval par la recherche de nouveaux investissements, l'accueil et le soutien des entreprises et des entrepreneurs afin de stimuler la croissance des emplois et des entreprises aux bénéfices durables des Lavallois. Plus de détails à www.lavaleconomique.com. Source : Claire Monteil, conseillère promotion et marketing Service du développement économique – Ville de Laval 450 978-6888, poste 5964, c.monteil@laval.ca SERVICE DES COMMUNICATIONS ET DU MARKETING 480, boulevard Armand-Frappier, C. P. 422, succursale Saint-Martin, Laval (Québec) H7V 3Z4 311 ou 450 978-8000 • www.laval.ca www.facebook.com/villedelavalpageofficielle — www.twitter.com/@laval311
  • Laval se joint à la mission économique SEUS-CP 2017

    Laval se joint à la mission économique SEUS-CP 2017 Laval, le 6 juin 2017 – Une délégation d’entreprises de Laval a participé à la mission économique du gouvernement du Québec pour la 10e conférence annuelle de l’Alliance des États du Sud-Est des États-Unis et des provinces canadiennes (SEUS-CP 2017). Cette mission dirigée par le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, s’est tenue du 4 au 6 juin à Toronto. La mission était dirigée par Dominique Anglade, Ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et Ministre responsable de la Stratégie numérique et non par Philippe Couillard, premier ministre du Québec. Ce forum économique, auquel participent des dirigeants de grandes entreprises, des chefs de file de diverses industries et les plus hauts responsables politiques, vise à stimuler le commerce, à promouvoir les alliances commerciales et à encourager les échanges technologiques et scientifiques. « La forte représentation lavalloise au sein de la délégation du Québec à SEUS-CP 2017 témoigne du dynamisme de nos entreprises sur les marchés d’exportation. Dans le contexte actuel, je salue les efforts des entrepreneurs et des chefs d’État visant à souligner l’importance des échanges bilatéraux pour la prospérité du Canada et des États-Unis », a indiqué le maire de Laval, Marc Demers. Plus de 250 leaders du monde des affaires du Canada et du sud-est des États-Unis ont assisté à l’événement. Les entreprises lavalloises ont bénéficié de multiples occasions de réseautage et d’un programme personnalisé de deux jours de rencontres privées avec plus de cinquante grands donneurs d’ordres et de partenaires d’affaires potentiels dans les secteurs de l’automobile, de l’environnement et des technologies de l’information et des communications. "SEUS-CP est l'une des meilleures missions commerciales à laquelle nous avons participé. Nous avons obtenu un programme de rencontres d'une grande qualité. Nous avons été particulièrement impressionnés par le niveau décisionnel des gens que nous avons rencontrés et leur ouverture à faire affaire avec nous" a indiqué le vice-président de MFS Technologies (MFStek), Greg Stephens. LA DÉLÉGATION D’AFFAIRES DE LAVAL Louis Hébert Uniforme Louis Hébert Uniforme œuvre dans l’industrie du vêtement de travail depuis maintenant 50 ans en tant que fabricant producteur. L’entreprise confectionne des uniformes pour les laboratoires, les hôpitaux, le secteur de l’alimentation et le secteur industriel, en plus des vêtements pour la soudure et des vêtements de protection, par exemple contre les arcs électriques ou les embrasements éclair. Louis Hébert Uniforme est reconnue pour son volet R et D et sa capacité à confectionner des vêtements sur mesure. L’entreprise est notamment fournisseur d’Hydro-Québec. MFS Technologies (MFStek) MFStek est un fabricant et exportateur mondial de matériaux de revêtements de surface multifonctionnels à l’échelle du nano et du micron ainsi qu’un manufacturier d’additifs et de produits chimiques industriels personnalisés. MFStek est la branche du Groupe Avmor œuvrant dans le domaine de la nanotechnologie industrielle et dont les produits sont manufacturés à Laval. Spécialisé dans la modification nanométrique de surface personnalisée, MFStek produit des revêtements qui sont de 2 à 20 fois plus épais que l'ADN humain, tout en offrant diverses propriétés telles que l’hydrophobicité, l’hydrophilicité, l’oléophobicité, l’oléophilicité, l’anticorrosive, l’ignifugation, l’antimicrobienne, la prévention du transfert des UV/IR, l’antistatique, la résistance chimique, etc., sans altérer le toucher ou l'esthétique de la surface. NTS Global Engineering Services NTS est un fournisseur de services d’ingénierie dans le domaine du transport (automobile, ferroviaire et aéronautique). L’entreprise soutient les joueurs clés et principaux fabricants dans le développement et l’industrialisation de leurs produits. L’expertise de NTS couvre une vaste gamme de services allant de la modélisation CAO/FAO et l’ingénierie des systèmes à la conception d’équipements, de l’analyse structurelle (FEA) et le support à la fabrication. Son modèle d’affaires repose sur une approche unique et efficace des services d’ingénierie combinant au besoin une approche multisite avec des équipes basées au Canada, en France et au Maroc. Terranova WW Corporation Depuis plus de 15 ans, Terranova fournit des programmes de sensibilisation à la sécurité adaptée aux entreprises. L’entreprise offre une solution complète et éprouvée dans le domaine de la sécurité de l’information qui change positivement les comportements de sécurité au sein des organisations. Son expérience et ses équipes multidisciplinaires permettent de créer des formations sur mesure à la lumière des politiques et des normes de sécurité interne. Elle propose également des formations pour sensibiliser les employés à l’adoption de comportements écoresponsables. À propos de SEUS-CP SEUS-CP 2017 est un partenariat stratégique entre des états du sud-est des États-Unis (Géorgie, Caroline du Sud, Caroline du Nord, Tennessee, Mississippi et Alabama) et des provinces membres du Canada (Québec, Ontario, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador) établi en novembre 2007. À propos du Service du développement économique de la Ville de Laval Le Service du développement économique de la Ville de Laval assure la promotion et le développement économique de Laval par la recherche de nouveaux investissements, l'accueil et le soutien des entreprises et des entrepreneurs afin de stimuler la croissance des emplois et des entreprises aux bénéfices durables des Lavallois. Plus de détails à www.lavaleconomique.com. - 30 - Source : Annie Henderson, conseillère promotion et marketing Service du développement économique – Ville de Laval 450 978-6888, poste 6994, a.henderson@laval.ca SERVICE DES COMMUNICATIONS ET DU MARKETING 480, boulevard Armand-Frappier, C. P. 422, succursale Saint-Martin, Laval (Québec) H7V 3Z4 311 ou 450 978-8000 • www.laval.ca www.facebook.com/villedelavalpageofficielle — www.twitter.com/@laval311
  • LE CENTROPARC PREND VIE!

    Lors de son rendez-vous annuel devant la communauté des gens d’affaires des Moulins, le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, a dévoilé l’image de marque du quartier d’affaires qui prendra place...
    En savoir plus...
  • La Ville de Rimouski accueille une délégation de la Région Nouvelle Aquitaine

    Rimouski, le 4 octobre 2016 — La Ville de Rimouski est fière d’accueillir une délégation de la Région Nouvelle Aquitaine ce mercredi 5 octobre. Parmi cette délégation, le Président de la Région Nouvelle Aquitaine, M. Alain Rousset, ainsi que plusieurs représentants du domaine de l’Économie bleue sont présents. Cette mission au Québec est en majeure partie consacrée à la coopération économique et scientifique...
    En savoir plus...
  • Châteauguay à l'honneur au 12e colloque international des Villes et Villages en santé

    La Ville de Châteauguay participera au 12e colloque international francophone des Villes et Villages en santé et des Villes-Santé de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) intitulé « Agir Ensemble: 30 ans d'action vers des communautés en santé ». L'événement aura lieu à l'Hôtel Bonaventure de Montréal du 22 au 24 novembre prochain...
    En savoir plus...
  • LA MEILLEURE ENTREPRISE APICOLE AU MONDE EST À MIRABEL !

    La meilleure entreprise apicole au monde est à Mirabel selon How2Media, producteur de l'émission américaine « World's Greatest ! » diffusée à travers les États-Unis, et c'est Intermiel qui remporte les honneurs...
    En savoir plus...
  • Sherbrooke s'engage officiellement à favoriser l'entrepreneuriat sur son territoire

    Sherbrooke, 14 novembre 2016 – Alors que s’amorce la semaine mondiale de l’entrepreneuriat et les activités de la Semaine Entreprendre Sherbrooke, le conseil municipal s’est engagé à ce que la Ville de Sherbrooke prenne tous les moyens à sa disposition afin de favoriser l’émergence, la prospérité et la relève des entreprises sur son territoire...
    En savoir plus...
  • La SDED organise sa 11e mission de recrutement de main-d’œuvre en Europe

    Les employeurs sont invités à s’inscrire avant le 7 mars Drummondville, le mardi 16 février 2016 – Du 26 au 30 mai 2016 se tiendra la prochaine mission de recrutement à Paris organisée par la Société de développement économique de Drummondville (SDED)...
    En savoir plus...
  • PARTENAIRES D'AFFAIRES

    ​Différentes organisations contribuent au développement des affaires à Laval. En tant qu'entrepreneur, vous êtes à la recherche de ressources pouvant vous aider dans vos projets d'entreprise? Voici vos principaux partenaires d'affaires à Laval...
    En savoir plus...